SECTION USAGERS

  Inscription et services
  aux usagers : cliquez ici

English
«« Retour
CHERCHEURS

Gisèle Trudel

Université: uqam

Gisèle Trudel est artiste médiatique. Boursière des Conseils des arts fédéral et provincial, elle a également participé à plusieurs programmes d’artiste en résidence au Canada, en Finlande et aux Pays-Bas. Par ailleurs, elle est fortement engagée dans le réseau des centres d’artistes au Québec et à l’échelle nationale. Elle a également été invitée comme exposante et conférencière à plusieurs reprises dans les universités, les galeries et divers événements internationaux. De 1997 à décembre 2000, elle a été coordonnatrice en chef du laboratoire nouveaux médias du centre Oboro (Montréal). Elle est professeure à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal.

Ælab est une cellule de recherche fondée en 1996 par les artistes Gisèle Trudel et Stéphane Claude, qui intègre la participation ponctuelle d’autres collaborateurs et collaboratrices. Sous une forme plus anonyme, Ælab désigne ses projets de diffusion et cristallise son intérêt pour la conscience écologique et technologique ayant un enracinement dans les arts et les sciences, en réintroduisant une certaine figuration animale, végétale et minérale dans les arts électroniques.

1.  Contributions les plus importantes

1.    L’installation médiatique DATA
Réalisation et recherche sur le pouvoir de l’image et sa représentation à l’échelle micro et nanométrique. Produit en résidence d’artiste au Nanolab, département de Chimie de l’université McGill. Ce laboratoire nous a donné (Ælab) un accès direct à l’aspect fondamental de la matière, grâce aux nouvelles possibilités d’exploration visuelle et formelle qu’offrent les technologies numériques de l’instrumentation servant à l'acquisition de données à l’échelle nanométrique (le microscope électronique à balayage (MEB), le microscope à forces atomiques (AFM) et le microscope à effet tunnel (STM), avec lesquels nous avons abordé quelques-uns des enjeux de la représentation, tels que la virtualité, la circulation de signes, et l’image témoin comme vérité. Réalisé avec l’appui de la fondation Daniel Langlois pour l’art, la science et la technologie. Présentations multiples sur la scène de l’art médiatique locale, nationale et internationale.

2.    L’installation permutationnelle in/fluencing (2005)
Oeuvre permutationelle avec 4 senseurs (lumière, proximité, déplacement, température). Nouvelle mise en forme du pouvoir de l’image amplifiée, le vertige déstabilisant des échelles, faisant ainsi un lien avec le projet ‘DATA’. Le ravail sonore est adapté d’un programme en 5.1 vers une écoute binaurale immersive sur casque d’écoute. Cette installation est également en continuité avec notre recherche sur l’inventeur visionnaire Nikola Tesla, réalisée dans l’œuvre ‘SPARKS’. Dans ce cas-ci, c’est un nouveau contact avec l’héritage conceptuel et technologique de cet inventeur et de ses contributions à la compréhension de l’énergie ‘point zéro’, un champ d’exploration actuel de la physique quantique. ‘In/fluencing’ une tentative de révéler de façon métaphorique ce qu’est l’énergie régularisée, suggérée par la mise en forme d’une séquence permutationelle affectée par la captation de données en direct. Tournée européenne en 2005-07.

3.    Sparks  (2005-1999) Série de monobandes, durée variable jusqu’à 36 min., coul., NTSC
La série Sparks est une production vidéo modulaire, un documentaire expérimental, comprenant cinq (5) capsules, qui s’inspire de la vie de l’inventeur Nikola Tesla (1856-1943). Interviews avec Jeffrey Stanley (New York), Velimir Abramovic (Belgrade) et Andrew Michrowski (Ottawa). Un portrait mouvant et complexe de l’inventeur, réalisé en collaboration avec le Musée Science et Technologie et le Musée Tesla (Belgrade), et le laboratoire Haute Tension de l’Institut de recherche d’Hydro-Québec (Varennes, Québec). Cette œuvre pluriforme juxtapose des éléments documentaires à un format expérimental, tout en sollicitant une réponse physiologique au sujet principal, l’électromagnétisme. Présentations multiples sur la scène de l’art médiatique locale, nationale et internationale.

4    Green (2001)
L’œuvre Web consiste à visualiser la ville de Montréal dans un scénario futuriste d’éco-architecture. Un hommage à Frederick Law Olmsted, fondateur américain de l’architecture paysagiste, qui dessina le Central Park et le Parc du Mont-Royal en 1858 et en 1876 respectivement. Rapprochements entre des lieux historiques et un lieu virtuel (Web). Une commande d’œuvre pour l’exposition Emplacement/Déplacement des commissaires Sylvie Parent et Valérie Lamontagne, présentée au New Museum of Contemporary Art de New York, dans le cadre de la Saison du Québec en septembre 2001.

5.    Timepiece (1995-97) sculpture vidéo-stéréoscopique expérimentale, 2 x 3 m 20 s, coul., NTSC.
Cette œuvre réunit vidéo et animation par ordinateur dans un même format pour créer l’illusion de la profondeur spatiale.  Trois femmes sont juxtaposées avec des images emblématiques des grands courants de l’histoire de la peinture.  Une technique photographique (le stéréoscope de Wheatstone, 1836) est adaptée aux technologies actuelles. Présentations à InterAccess, commissaire Nina Czegledy, novembre 1999; Galerie 101, Ottawa, novembre 1996; Prototype, ISEA Montréal 95.

2.  Activités et contributions

Appartenance à des comités de pairs

2005    - Membre du jury,Programme de résidences de recherche et d’expérimentation à Montréal pour les artistes professionnels des pays en émergence, Fondation Daniel Langlois

2004    - Analyse de la faisabilité technique de deux demandes : Programme d'établissement de nouveaux professeurs-chercheurs-créateurs et Programme d'appui à la recherche-création, FQRSC

2003    - Membre du jury, Volet Arts médiatiques organismes, Conseil des arts et des lettres du Québec
- Membre du jury, Programme de bourses de soutien à la cotutelle de thèse du MEQ

2000    - Membre du jury, section nouveaux médias, Festival du nouveau cinéma et nouveaux médias
- Membre du jury, Volet Arts médiatiques organismes, Conseil des arts et des lettres du Québec

Présentations à titre de conférencier public ou invité

2007    - Présentation d’artiste, École des Beaux-Arts, Université du Manitoba, 22 mars

2006     - Présentation d’artiste, Festival Art Outsiders, Maison européenne de la photographie, Paris, France, 20 sept.
        - Conférence Abstract Realism v.03, Subtle Technologies Symposium,Toronto, 4 juin
    - Conférence Abstract Realism v.02, lors du colloque The electromagnetic bride, 6 mai, Goethe Institut, Rotterdam, Pays-Bas

2005    - Abstract Realism, conférence à la table-ronde Science Vision, Galerie Liane et Danny Taran, Montréal, 11 janvier
- Présentation d’artiste dans le cours du Dr Cornett, Faculté Études religieuses, Université McGill, 25 janvier

2004    - Representing Invisibles : Structural Intuitions Linking Art, Nature and Science, à la conférence  Inside/Outside: Responsive Environments and Ubiquitous Presence Summit, Banff New Media Institute, Alberta, 5 août
- DATA, communication libre, Chimies physique, inorganique et de surface, ACFAS, UQAM, 13 mai

2003    - La série Sparks et Nikola Tesla, colloque Electre et Magnete: Les relations ondulatoires
    de l ‘art avec l’électromagnétisme, TESLABtec, UQAM, 13 avril

2002    - Selfsimilarity, Présentation d’artiste, McGill University, Faculty of Music and Internet Technologies,
Montréal, 29 octobre
-Nouvelles pratiques en image numérique, Nova Scotia College of Art and Design, Bell auditorium, Halifax, Nouvelle-Écosse, 1 novembre
- Les nouvelles écritures et les pratiques interdisciplinaires, Forum, Festival du nouveau cinéma et nouveaux médias, ExCentris, Montréal, octobre

2000    - Table ronde sur nouvelles technologies, Galerie Clark, Montréal, mai

Sessions de formation continue

2003-    Ateliers pratiques sur les nouvelles technogologies (vidéo, Web), Groupe Intervention Vidéo :

1999    cinq séries d’ateliers de 15 formations de 3 heures (total 5 x 45 heures), étalées sur trois mois à la fois (public de femmes, travailleuses autonomes, professionnelles)

2003    Atelier QTVR (QuickTime Virtual Reality), Oboro, atelier de création avec le logiciel. Octobre à décembre (public artistique de professionnels et travailleurs autonomes).

Expériences en milieu autre qu'universitaire

2001-    Coordonnatrice en chef du laboratoire nouveaux médias du centre Oboro.
1997    Initiation et développement du programme, installations techniques, appui aux résidences d'artistes, organisation de présentations et d'événements publics.

2003-    Formatrice et consultante secteur culturel

1993    Pigiste en ateliers de formation spécialisés.  Consultante conceptuelle et     technique pour diverses productions artistiques intégrant nouvelles technologies.